Bienvenue sur Prechemoi.com.   Click to listen highlighted text! Bienvenue sur Prechemoi.com. Powered By GSpeech



French Dutch English German Italian Portuguese Spanish Swahili

N’Abandonnons pas notre Assemblée

  • Published: Tuesday, 14 June 2016 21:30
  • Hits: 17518

Hébreux 10:24 : Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à la charité et aux bonnes œuvres.
V25 : N’abandonnons pas notre assemblée (Episunagoge. Strong numéro : 1997), comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour.
V26 : Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés,
V27 : mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles.
V28 : Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins;
V29 : de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l’alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l’Esprit de la grâce?

Quand nous étudions un passage « isolé » dans les Écritures, il nous faut être prudent et ne pas faire dire à ce passage ce qu’il ne dit pas. Pour cela, il faut avoir une bonne méthode. C’est ce que j’explique en détails dans mon étude d’Hébreux 13:17.
Hébreux 10:25 est un verset des Écritures que plusieurs utilisent non seulement en dehors du contexte, mais aussi en modifiant sa véritable signification.

LE CONTEXTE DU VERSET.

Le verset 25 « N’abandonnons pas notre assemblée… » est « relié » aux versets 26, 27, 28 et 29 par un « lien ». Ce lien est la conjonction de coordination « Car », au V26.
Pour illustrer ce principe, prenons par exemple la phrase suivante : « Il est important de bien manger pour être en bonne santé. Car celui qui mange mal risque d’avoir des problèmes de santé ».
Ainsi, à cause du mot « car » qui relie le V25 au V26, nous pouvons connaître les conséquences liées au fait d’abandonner son assemblée. Ces conséquences semblent disproportionnées par rapport à l’action commise :

– Si j’abandonne mon assemblée, c’est comme pécher volontairement. Si je fais cela, pour moi, il ne reste même plus de sacrifice pour mon péché. J’avais connu la vérité (qui est donc : n’abandonne pas ton assemblée), mais comme je l’ai quitté, c’est fini pour moi. Je suis perdu sans qu’il y ait plus aucun espoir. Je n’ai plus qu’à attendre mon jugement…qui sera le feu qui dévorera tous les rebelles.
– Si j’abandonne mon assemblée, c’est comme si j’avais foulé aux pieds le Fils de Dieu, profané le sang de l’Alliance et outragé l’Esprit de la Grâce.

On voit bien que l’interprétation que certains font de ce verset ne résiste pas à l’analyse du CONTEXTE. « Abandonner son assemblée » n’est pas le fait de quitter le « centre chrétien X » pour aller au « centre chrétien Y ». D’après le contexte, il s’agit de quelque chose de plus grave que cela.

Afin de progresser dans la compréhension de ce passage, nous allons analyser le mot qui est utilisé pour « assemblée ».

EPISUNAGOGE = RÉUNION AVEC QUELQU’UN.

Dans le passage que nous étudions, le mot « assemblée » peut faire penser au mot « Église », mais ce n’est pas le cas. Le mot « Église » est « Ekklesia » en Grec.
Le mot « episunagoge » est seulement employé 2 fois dans le Nouveau Testament. Le deuxième passage se trouve dans :

2 Thessaloniciens 2:1 : Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion (episunagoge) avec Lui, nous vous prions, frères,

Il est bien parlé ici de notre réunion avec Jésus. Le moment ou nous allons être avec Lui.
Il n’est pas question d’un lieu mais d’un 
événement : Une rencontre avec quelqu’un, qui est Jésus Lui-même. Une étude de ce mot et des ses racines nous montrera qu’il s’agit bien de se rassembler avec quelqu’un et non de se rassembler quelque part.

Deux interprétations sont possibles et elles sont complémentaires.

1- N’ABANDONNONS PAS LA COMMUNION AVEC LE SEIGNEUR (du V24 au V29).

C’est ce que le contexte nous révèle. Si nous le comprenons comme cela, alors tous le passage prend sa véritable signification :
Il nous faut veiller les uns sur les autres et nous encourager à aimer (Dieu et notre prochain) et à pratiquer des oeuvres bonnes (celle préparées d’avance par Dieu). Nous ne devons pas abandonner notre union avec Jésus et être constant dans notre amour pour Lui.

Si nous abandonnons cette union avec le Fils de Dieu alors que nous avons connu Son Amour et Sa puissance dans nos vies, il n’y aura pas d’autres « Jésus » (ou « sacrifice ») qui viendra nous sauver. Cette « deconnexion » doit être prise au sérieux et non à la légère comme c’est trop souvent le cas aujourd’hui.

Celui qui a connu le Fils de Dieu, qui est né de nouveau, mais qui renie cette « union par l’Esprit » perd la communion avec Jésus. S’il vit comme s’il n’avait jamais été sauvé, celui là foule aux pieds le Fils de Dieu, méprise le sang de l’Alliance et outrage l’Esprit de la Grâce.

2- N’ABANDONNONS PAS LA COMMUNION AVEC JÉSUS POUR LA TRADITION (le chapitre 10 au complet).

Je voudrais aussi donner une autre interprétation de ce passage que j’ai trouvé dans mes recherches. Je copie le commentaire au complet qui vient de La Bible Annotée (NT4. Editions P.E.R.L.E)

« Episunagoge » : Le rassemblement de nous-mêmes.

Ces chrétiens convertis du judaïsme, tout en assistant encore aux solennités (les pratiques religieuses) du culte Juif, avaient entre eux des réunions particulières, qui leur étaient bien nécessaires pour s’affermir dans la foi, s’édifier, « se considérer les uns les autres » (V24) et s’exhorter (V25).
C’était, aux yeux de l’auteur, un mauvais signe quand des chrétiens abandonnaient leur assemblée pour se contenter du culte du temple ou de la synagogue, et il n’est pas étonnant qu’il fasse suivre cette exhortation de la redoutable déclaration qui se lit au V26″.

C’est un avertissement à ne pas laisser la religion prendre le dessus sur la communion fraternelle « en Christ ».

En d’autres mots, certains chrétiens Juifs, convertis du Judaïsme, retournaient au Temple pour pratiquer les sacrifices. En faisant cela, ils abandonnaient non seulement leur communion avec le Seigneur mais aussi leur rassemblement avec les frères et soeurs.
Ils avaient reçu la connaissance que Jésus était l’Agneau de Dieu et qu’ils pouvaient être nés de l’Esprit. Pourtant, ils estimaient que le sacrifice de Jésus était insuffisant en posant des actes qui servaient à « compléter » son Sacrifice. De plus, en allant au Temple régulièrement pour pratiquer leur « religion », ils abandonnaient aussi leur réunion fraternelle et ils se séparaient du Corps de Christ.
Paul a abondemment parlé sur ce sujet et il a mis en garde les Juifs de ne pas Judaïser la foi en Christ.
Cette interprétation s’appuie sur le contexte plus large du chapitre 10.

CE QUE CE VERSET NE SIGNIFIE PAS : ABANDONNER SON « ÉGLISE-BÂTIMENT

Vouloir faire dire à ce verset que ceux qui quittent une assemblée (un système) sont sous la condamnation des versets 26 à 29, ne respecte ni le contexte du verset ni l’étymologie du mot qui est utilisé.

Pourtant, il est évident que la Bible nous encourage à la communion fraternelle. Toutefois, aucun passage du Nouveau Testament ne vient condamner ceux qui quittent une assemblée à cause des mauvaises choses qui s’y pratiquent.
Si l’Évangile est parvenu jusqu’à nous, c’est parce que des hommes et des femmes ont quitté les assemblées traditionnelles pour vivre selon les commandements de Dieu.

Dès le début, il en a été ainsi :
– Jésus n’a pas demandé à ses disciples d’être des Pharisiens, des Sadducéèns, des Lévites ou des membres du Sanhédrin. Il ne leur a pas demandé de créer une religion à laquelle quiconque n’appartiendrait pas serait exclut. Il n’a jamais parlé d’un système écclésial mais c’est pourtant ce que les hommes ont fait dès le début de l’histoire de l’Église.
– Les disciples n’ont pas crée une religion. Paul a repris sévèrement ceux ont voulu le mettre en avant (ou en « arrière »).

1 Corinthiens 3:1 : Pour moi, frères, ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ.
V2 : Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore
charnels.
V3 : En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme?
V4 : Quand l’un dit: Moi, je suis de Paul! Et un autre: Moi, d’Apollos! N’êtes-vous pas des hommes?
V5 : Qu’est-ce donc qu’Apollos, et qu’est-ce que Paul? Des serviteurs, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l’a donné à chacun.
V6 : J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître,

CONCLUSION

Le passage d’Hébreux 10:25, pris dans son CONTEXTE, nous exhorte à rester attaché à Jésus et à ne pas « rajouter » quoi que ce soit au Sacrifice parfait du Seigneur. La communion fraternelle de l’Église et la communion avec notre Seigneur ne doivent pas être abandonnées au profit de nos traditions « chrétiennes ».
D’autres passages des Écritures nous exhortent à persévérer dans la communion fraternelle et à nous aimer les uns les autres.
AUCUN passage des Écritures nous dit que quitter une assemblée (bâtiment, système, fédération…) est un péché.

À l’époque des apôtres, comme aujourd’hui, « quelques uns » abandonnent la communion avec Jésus. L’auteur de l’épitre aux Hébreux nous montre que cet abandon est très grave et ne doit pas être pris à la légère. Abandonner cette communion va avoir des conséquences terribles et nous devons avertir chacun de ne pas faire cela.

Dans la même catégorie

Qui est en ligne

We have 100 guests and 3 members online

No event in the calendar
May 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Heure d'Ouverture en ligne:

Monday
19:00 - 00:00
Tuesday
19:00 - 00:00
Wednesday
19:00 - 00:00
Thursday
19:00 - 00:00
Friday
19:00 - 00:00
Saturday
12:00 - 22:00
Sunday
09:00 - 00:00


Articles:
Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech