Bienvenue sur Prechemoi.com.   Click to listen highlighted text! Bienvenue sur Prechemoi.com. Powered By GSpeech



French Dutch English German Italian Portuguese Spanish Swahili

Verset du Jour

Romains 15:13“Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint Esprit!”

Ce que nous sommes en Christ

  • Published: Sunday, 30 August 2015 15:00
  • Hits: 15437

Etes-vous heureux d'avoir un Seigneur merveilleux comme Jésus ? Moi je le suis, parce que, sans lui, nous ne sommes rien du tout.

Avec lui, nous avons tout. Et je suis heureux de me retrouver parmi vous pour louer, adorer le Seigneur, le voir présent au milieu de vous, le voir agir par son Esprit, le sentir agir dans vos coeurs. A lui la gloire !

Ce matin, il nous a déjà fait du bien. Enfin, moi, il m'a déjà fait du bien. Il va encore nous faire du bien, parce que sa Parole nous a été donnée pour nous faire du bien. Vous savez que la Parole, c'est Jésus. Jésus a été envoyé par le Père pour nous faire le plus grand bien. Et chaque fois que nous ouvrons cette Parole, n'oublions jamais qu'elle est sortie du coeur du Père pour nous et que le Saint-Esprit est à l'oeuvre pour nous faire du bien, parce que Dieu veut notre bien, notre perfection, notre sainteté. Il veut que nous soyons à l'image de son Fils.

Regardez dans l'épître aux Colossiens ce que le Seigneur nous montre. Au chapitre 1 verset 6, l'apôtre Paul dit ceci : "Il est au milieu de vous, et dans le monde entier ; il porte des fruits, et il va grandissant…" "Il", c'est le Seigneur avec son Evangile et sa Parole, qui est au milieu de vous, qui est en vous, par son Esprit et qui porte des fruits. J'aime bien la manière dont Paul le dit : "Le Seigneur est au milieu de vous, il porte des fruits". Il ne dit pas : "Vous, Colossiens, vous portez des fruits". Pourquoi ? Parce que le Seigneur habitait dans le coeur des Colossiens. Il habite dans nos coeurs. Et quand le Seigneur habite dans les coeurs, il porte des fruits.

"Et il va grandissant comme c'est aussi le cas parmi vous". Est-ce que c'est le cas parmi vous, bienaimés ? Est-ce que le Seigneur va grandissant et qu'il porte des fruits ? C'est son plan. Si nous sommes dans son plan et si nous restons dans la foi, attachés au Seigneur, il est au milieu de nous, il porte du fruit et il va grandissant. Et il ne s'arrêtera pas tant que son oeuvre ne sera pas pleinement manifestée dans nos vies.

Nous savons que l'oeuvre du Seigneur a été parfaitement accomplie en Jésus. Il a tout accompli et s'il va grandissant, ce n'est pas pour finir d'accomplir son oeuvre, puisqu'elle est déjà accomplie ; c'est pour que les fruits qu'il porte en toi arrivent à une pleine maturité. Et c'est lui qui le fait par la puissance de son Esprit en toi.

Au verset 9, il dit : "C'est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander…" De demander quoi : que tous vos besoins soient satisfaits, que vous ayez une belle salle, de l'argent, la santé ? Non. "…de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté. "Et pour cela, il faut prier.

Evidemment, Dieu peut se révéler comme il s'est révélé à Paul sur le chemin de Damas. Là, c'est Dieu qui a pris l'initiative. Il a pris l'initiative pour nous parler, nous attirer à lui, faire rentrer sa vie en nous faire naître de nouveau.

Paul dit : "nous ne cessons de prier pour que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté".

Alors, si je pose la question : quelle est sa volonté pour toi, personnellement ?

"…en toute sagesse et intelligence spirituelle, pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu. "Chaque fois que tu as une plus grande connaissance de Dieu, tu grandis tout de suite. Rappelez-vous que Jésus a dit : "La vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, et celui que tu as envoyé. "Il suffit que nos yeux spirituels voient Jésus et sa Parole, par la révélation du Saint-Esprit, pour que nous grandissions automatiquement, comme une plante grandit au soleil, parce qu'elle a en elle la vie. Nous avons été plantés par Dieu dans son champ. Il nous a donné sa vie et quand nous le contemplons, quand nous recevons de lui sa révélation, nous grandissons. C'est merveilleux ! Quand il dit : "…pour porter des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables…", si c'est compris dans le mauvais sens, ça peut être un pesant fardeau, et c'est un pesant fardeau pour beaucoup de chrétiens. Marcher d'une manière digne du Seigneur, porter beaucoup de fruits, avec une longue liste de fruits en disant : "Seigneur, d'accord, je vais le faire. "On essaie et on échoue lamentablement, parce que c'est nous qui avons essayé. Même pour être agréable au Seigneur, on ne peut pas, par nos propres forces, accomplir l'oeuvre du Seigneur et les bonnes oeuvres qu'il a préparées pour nous.

Ces bonnes oeuvres, nous y entrons parce que c'est lui qui les a préparées, c'est lui qui nous y fait entrer. C'est lui qui agit en nous par son Esprit pour nous faire porter ses fruits et nous faire pratiquer ses bonnes oeuvres parce que nos yeux sont sur lui et que nous sommes remplis de foi en la puissance qui agit en nous. Paul dit : "Je le fais par la puissance qui agit en moi, qui agit puissamment en moi. "Sa force est celle du Saint-Esprit. Regardez ce qu'il dit. Je le relis, au verset 9. C'est tellement important. "Nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, pour marcher d'une manière digne du Seigneur. "Je viens de dire que nous croissons par la connaissance de Dieu. C'est la connaissance de Dieu qui nous fait grandir. Là, il dit : "Je demande que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, pour marcher d'une manière digne". A partir du moment où tu reçois la révélation de la volonté de Dieu pour toi, tu marches d'une manière digne de lui. C'est normal. Comment peux-tu marcher, si tu n'as pas la révélation de la volonté de Dieu pour toi ? Nous marchons dans la nuit, dans les ténèbres. Tandis que, si nous recevons la révélation de sa volonté pour nous, nous marchons dans sa volonté, parce que nous lui appartenons. Nous avons sa vie en nous. Il ne nous laisse pas dans l'ignorance au sujet de ce que nous avons à faire. Il nous montre sa volonté, pour que nous marchions dedans.

Et regardez ce qu'il dit au verset 11 (Colossiens 1:11) : "…fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours, et avec joie, persévérants et patients. "Pourquoi êtes-vous, à ce moment-là, persévérants et patients ? Parce que vous avez été fortifiés par sa puissance glorieuse, parce que vous avez reçu la révélation de sa volonté, parce que la lumière s'est faite.

On a tout compris, on a compris ce que Jésus a fait et ce qu'il fait en nous. Nous sommes en train de marcher dans ses plans et dans son oeuvre, et ceci nous donne la persévérance et la patience, parce que nous savons quelle est la force qui agit en nous. Ce n'est pas la nôtre, c'est la sienne.

Au verset 12 il dit : "Rendez grâces au Père. "Tout nous a été donné par le Père, en Jésus, par l'action du Saint-Esprit dans nos vies, reçu par la foi. Nous n'avions aucun mérite. Il nous a tout donné. Nous avons reçu ces choses qui nous ont été révélées par le Saint-Esprit, par la foi. La lumière se fait, nous

sommes dans l'allégresse et nous rendons grâce au Père qui : "nous a rendus capables." Moi, je n'étais capable de rien, seulement de faire des bêtises. Je me croyais capable de beaucoup de choses. Dieu m'a montré que j'étais un incapable fini, par ma nature humaine. Il a fallu que cette nature humaine soit engloutie dans la mort de Jésus, à la croix, pour me montrer que, aux yeux du Seigneur, il n'y avait rien à en tirer. N'essaie pas de tirer quelque chose de ta nature personnelle.

N'essaie plus. Arrête. Le Seigneur ne veut pas raccommoder. Il a tué cette vieille nature, une fois pour toutes, en Jésus. Il veut qu'elle reste morte en toi, dans toutes ses manifestations, chaque fois qu'elle a encore tendance à se manifester. Dieu veut te montrer que cette vieille nature est morte en Lui, si tu crois ce qu'il dit. Tout ce que tu as à faire, c'est de recevoir la révélation du Saint-Esprit sur cette mort de ta vieille nature.

Nous avons des origines différentes. Il y en a qui ont eu une vie épouvantable dans le passé, des péchés horribles, une naissance dans un milieu épouvantable, abandonnés de tous, rejetés, meurtriers,prostitués. Quand ils arrivent au Seigneur, ils se voient à côté d'autres qui sont venus de bons milieux tranquilles, avec des familles paisibles, où il y a eu du péché, mais pas trop. Et la tendance charnelle,pour les uns comme pour les autres, c'est de se comparer et de dire : "Avec le passé que j'ai, je vais enavoir du mal à avancer avec le Seigneur. Si j'avais eu sa vie, ça irait mieux". Si tu raisonnes commecela, bien aimé, c'est que tu n'as pas encore compris que, aux yeux du Seigneur, il n'y a pas de bons et de mauvais pécheurs. Il n'y a que des pécheurs corrompus. Et toi qui es venu d'un milieu un peu meilleur, où tu n'as pas eu autant de "gros" péchés, si tu avais vécu comme celui qui sort des basfonds, tu aurais peut-être fait pire. Et Dieu veut nous montrer que notre vieille nature est aussi corrompue pour les uns que pour les autres, complètement pourrie, souillée par le péché depuis Adam.

Et cela n'a fait que s'accumuler. Mais quand nous arrivons à Jésus, il fait de nous de nouvelles créations en lui. Il engloutit dans sa mort, toute ma nature passée. C'est terminé. Arrêtons de nous laisser influencer par toutes ces doctrines charnelles ou démoniaques qui circulent maintenant sur la guérison intérieure, sur les pratiques psychologiques du chrétien, etc… Cela ne vient que de la chair ou du malin, pour essayer de nous faire trouver des solutions qui nous écartent de la simplicité de l'Evangile de Jésus-Christ. Le Seigneur nous a donné un Evangile tout simple, qu'il veut nous révéler par son Esprit. Il veut nous faire comprendre que nous étions complètement corrompus par notre nature personnelle, et qu'il nous a aimés dans cette situation-là. Il n'a pas eu d'autre solution que de mourir pour nous et en mourant pour nous, il nous a entraînés dans sa mort. Cela règlecomplètement le problème de ma nature passée. Cela règle tout, à condition que j'en reçoive la révélation par le Saint-Esprit. Il ne faut pas que ce soit des paroles qui restent au niveau de ton oreille ou de ta tête. Il faut que tu pries, qu'on prie pour toi, que tu pries pour moi, pour que nous soyons remplis de la connaissance de sa volonté et que son Esprit nous révèle qu'en Christ, il nous a fait mourir en lui, il nous a engloutis.

Un cadavre n'a plus de mauvais désirs, un cadavre n'est plus tenté par ce monde. Un cadavre est dans le trou. Nous y avons été trois jours avec Jésus et quand il est ressuscité, nous sommes aussi ressuscités. Gloire à Dieu ! Il nous a créés à neuf.

Garde bien cela dans ta tête et dans ton coeur. Quand Jésus est ressuscité par la puissance de Dieu, il a ressuscité en lui tous ceux qui croiraient, jusqu'à la fin des temps. Il connaît d'avance tous ceux qui vont répondre oui à son appel. Et au moment où Jésus est ressuscité, il a laissé au fond du trou cette vieille nature de péché, complètement corrompue, destinée à la mort. Et quand il a été ressuscité par la puissance de Dieu et du Saint-Esprit, il nous a créés, une nature nouvelle, en lui.

La Parole dit : "… créée dans une justice et une sainteté que produit la vérité. "Ca ne veut pas dire qu'il faut négliger le péché que je peux encore commettre aujourd'hui. Ça, c'est le travail de sanctification pratique qui se fait dans la foi et la compréhension de ce que je suis déjà en Christ. A mesure qu'il me révèle ce que je suis en lui, la lumière se fait, je marche dans cette lumière et je me regarde comme lui me voit. Et cela me donne par la foi en lui, la puissance, (sa puissance), de combattre et de résister au péché, dans une victoire totale, parce que : "la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ m'a libéré de la loi du péché et de la mort qui est dans mes membres. "Le péché n'a jamais été éliminé mais nous avons été coupés de la puissance du péché. Dieu nous a délivrés de l'esclavage du péché par la loi de l'Esprit de vie qui habite en nous par le Saint-Esprit. Il y a donc une grande différence quand tu luttes contre le péché. Si tu essaies de lutter par ta volonté, par tes bonnes résolutions, tu vas lamentablement échouer et je souhaite que tu expérimentes cela le plus vite possible, pour comprendre que tu es dans une impasse. Tu dois revenir à Jésus et à sa Parole et lui dire : "Seigneur, révèle-moi ce que tu as fait pour moi. Révèle-moi ce que tu as fait de moi, en toi. Tu as fait de moi une nouvelle création, c'est toi qui le dis. Révèle-moi cette chose-là."

Tu peux entendre cette parole : "Toutes choses anciennes sont passées, tu es une nouvelle création en Christ. "Tu entends cela et tu dis : "oui, oui, c'est vrai, amen, "et tu retournes à tes ornières. Tu le fais, parce que tu n'as pas eu la révélation que c'est vrai pour Dieu. Donc tu dois t'arrêter un moment, demander la prière ou prier toi-même le Seigneur, en disant : "Seigneur, j'en ai assez de lutter par mes forces pour maîtriser cette chair qui se manifeste constamment. J'ai besoin de recevoir une révélation profonde, complète, de ce que je suis en toi. Tu me le dis, je le lis bien dans ta Parole mais je n'ai pas encore compris. J'ai besoin que tu me le révèles par ton Esprit."

Et si tu pries de la manière dont Paul le dit : "Je ne cesse de prier Dieu pour que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle…", comme c'est le désir de Dieu de te révéler ces choses, cela ne va pas tarder. Mais ne fais rien d'autre sans avoir eu cette révélation. A partir du moment où tu as eu cette révélation, tu sais, dans ton coeur, par le Saint-Esprit, que tu es vraiment une nouvelle création en Jésus. Il n'y a plus rien de ta vie passée, aux yeux du Seigneur. Toutes choses anciennes sont passées ; toutes choses sont devenues nouvelles en Christ. Et une fois que je le comprends, je le reçois, je le prends pour moi, parce que Dieu me le montre. C'est là que je dois faire ma part. Je vais simplement ouvrir mon coeur à cette vérité et dire : "Je prends cette vérité Seigneur, parce que tu dis que c'est pour moi, que c'est déjà fait en Christ. Je le prends Seigneur parce que tu viens de me le montrer par ton Esprit. Je suis une nouvelle création à 100 % en Christ." Le problème, c'est que cette nouvelle création n'est pas encore complètement manifestée. Christ n'est pas encore complètement formé, visible, mais il m'a donné déjà, sous forme parfaite, dans mon coeur, dans ma vie, dans mon esprit, cette nouvelle nature qu'il veut manifester. Et cette nature est créée à son image, parce que le plan du Seigneur n'est pas de sauver l'humanité, en la laissant simplement dans la conscience que ses péchés sont pardonnés. Cela ne suffit pas. Il veut nous donner la conscience que nos péchés sont pardonnés, mais aussi que notre nature de péché a été engloutie en lui et que nous en avons reçu une nouvelle. Pourquoi avons-nous reçu une nouvelle nature ? Pour reprendre le plan de Dieu, (qui avait été arrêté par la chute d'Adam et d'Eve et par le péché) de se former un peuple à l'image de son Fils, qu'il appelle l'Eglise, pour la donner comme épouse à son Fils. Voilà son plan. Ne t'arrête pas simplementau pardon du péché. Tout commence par le pardon des péchés, il n'y a rien sans cela, mais c'est la porte. Tu reçois un plein pardon de tes péchés, une pleine révélation que ta nature ancienne est morte et que tu en reçois une nouvelle. Tu la reçois par la foi, mais ça ne s'arrête pas là. Cette nature que tu as reçue, as été créée parfaite, à l'image de Jésus et elle t'est donnée, parce que Jésus a tout accompli pour toi. Il t'a donné cette nature-là et il travaille par le Saint-Esprit, d'abord à te le faire comprendre. Il va ensuite manifester cette nouvelle nature dans ta vie pour offrir à Jésus une épouse sans ride, ni tache, ni rien de semblable. C'est ça le but du Père. Et quand je reçois cette révélation, j'entre dans son plan et j'y marche. En ce moment même, le Saint-Esprit est en train de le faire comprendre à certaines personnes pour leur donner une pleine victoire sur le péché. Regardez ce qu'il dit dans Ephésiens 1:3. "Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ !" Il parle au passé, parce que, aux yeux de Dieu, c'est déjà fait. Alléluia ! Aux yeux de Dieu, il a déjà créé une fille, un fils, toi, ta nouvelle nature, parfaite en Christ.

Verset 4 : "En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables devant lui. "Il nous a choisis pour cela. Jésus dit : "Soyez saints, comme Dieu est saint, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait. "Ce serait un fardeau terrible, si nous devions y arriver par nos propres moyens. Arrête de chercher à être saint. Comprends que, en Christ, tu as été rendu saint, parfait, et qu'il te fait ce cadeau, pour que tu le reçoives par la foi, et que son Esprit manifeste cette sainteté que Jésus a accomplie pour toi. Quand Jésus est venu sur la terre, il est dit que lui seul a accompli la loi de Dieu parfaitement. Il ne l'a pas accomplie pour lui. Il l'a accomplie pour nous, en lui. Il a tout accompli pour nous. Et, comme nous sommes en lui, il l'a fait pour nous, pour que tout soit reçu comme une grâce et que personne ne se glorifie en disant : "Seigneur, tu vois, lui, il n'est pas capable de se lever à 3 heures du matin tous les jours, de jeûner 8 jours par semaine, de ne manquer aucune réunion, d'être fidèle depuis 20 ans à toutes les réunions, de payer sa dîme. Non, il n'en est pas capable, mais moi je te remercie de ce que j'en suis capable. "Cela nous rappelle peut-être quelque chose !

Quand je comprends que je ne peux rien faire de moi-même, mais que Jésus a tout accompli pour moi, la mort, la résurrection, une nouvelle création en moi qu'il a déjà rendu parfaite en lui, qu'il me fait ce cadeau au nom de son Père céleste. Quand je comprends que tout cela se manifeste dans ma vie, par la foi en Jésus, et par la puissance de son Esprit, alors, là, quel repos ! Quel repos spirituel !

Là, je vais pouvoir entrer dans les oeuvres préparées d'avance. Et si je me lève à trois heures du matin, c'est simplement parce que l'Esprit me conduit à le faire et je le fais sans aucun mérite. Le jour où le Saint-Esprit veut me faire faire une grasse matinée, je la fais, sans mauvaise conscience du tout. "Là où est l'Esprit, là est la liberté. "C'est glorieux ! Alléluia !

Il dit au verset 7 : "En lui nous avons la rédemption par son sang. "Tout commence par là. Nous

aurons besoin du sang de Jésus jusqu'au dernier jour. Il me faut du temps pour bien comprendre par la révélation du Saint-Esprit que j'ai reçu de Jésus, une nature parfaite en lui (ça peut être vite fait, si j'ai

soif ; le Seigneur peut me le révéler en un clin d'oeil). Tant que je suis dans une révélation qui n'est pas

complète, je vais pécher, j'aurai besoin de le confesser, j'aurai besoin du sang de Jésus. Il ne faut pas

négliger le péché en disant : "Puisque nous sommes parfaits en Christ, maintenant, faisons n'importe

quoi". Non, pas du tout. Regardez la sévérité de Paul envers les Corinthiens qui ne mettaient pas leur

vie en règle. Mais il ne le faisait pas de manière légaliste, en leur donnant des commandements. Il leur

disait : "Ignorez-vous que…, n'avez-vous pas compris que… ?" Si tu te comportes comme cela, c'est que tu

n'as pas compris ce que tu es en Jésus-Christ. Si tu l'avais compris, tu marcherais dans cette

révélation. Donc, il les secoue sévèrement. S'ils ne veulent pas comprendre et s'ils veulent continuer à

pratiquer le péché, tout en se disant chrétiens, il les met dehors. On n'a pas besoin d'en arriver là,

quand on a compris la gloire que Dieu nous réserve comme un don gratuit. Il suffit d'avoir une simple

sincérité de coeur devant Dieu en disant : "Seigneur, tel que je suis j'ai un coeur sincère, je veux

comprendre, je veux entrer dans tout ce que tu as prévu pour moi. "Si je ne suis pas sincère, je vais

essayer de paraître ce que je ne suis pas ou de faire semblant d'être ce que je ne suis pas. Dieu ne veut

pas de cela. Dieu veut que j'arrive sincèrement devant lui en disant : "Seigneur, je n'ai pas encore bien

compris, je veux comprendre. Ouvre mon coeur". Ayant cette attitude d'honnêteté devant Dieu, il va

faire la lumière, parce que ça revient à dire : "Seigneur, j'ouvre mon coeur" et quand j'ouvre mon coeur,

la lumière de Dieu rentre.

Alors, regardons ce qu'il dit au verset 11 : "En lui…", vous voyez c'est toujours en Christ, ne sortons pas

de Jésus-Christ. "…nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés…", Dieu prédestine ceux

qu'il connaît d'avance, ceux qui vont dire oui. Il n'y a pas de prédestination arbitraire de Dieu qui

décide que les uns seront sauvés et que les autres ne seront pas sauvés. "Il les a prédestinés suivant la

résolution de celui qui opère toutes choses d'après le conseil de sa volonté afin que nous servions à la

louange de sa gloire, nous qui d'avance avons espéré en Christ. En lui vous aussi, après avoir entendu

la parole de la vérité, l'Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-

Esprit qui avait été promis. "Il a mis son sceau, parce que le sceau est un signe d'appartenance. Avant,

on mettait un sceau sur les objets, pour identifier le propriétaire, pour montrer que cette chose scellée

appartenait à telle personne. Nous avons été scellés par le Saint Esprit.

Au verset 15 : "C'est pourquoi moi aussi…", Paul qui avait reçu cette révélation du Seigneur Jésus luimême,

savait que tout cela était déjà accompli en Jésus, que nous étions de nouvelles créatures en lui,

qu'il nous avait donné la perfection et la sainteté en lui. Il le savait, donc il dit : "C'est pourquoi moi

aussi…ayant entendu parler de votre foi au Seigneur Jésus et de votre charité pour tous les saints, je ne

cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de notre

Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa

connaissance."

"Dans sa connaissance" : pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Toutes ces doctrines

étrangères qui sont prêchées aujourd'hui sur la pensée positive, les paroles positives, la visualisation,

viennent de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, parce qu'elles remplacent la connaissance de

Dieu. Et cette connaissance de Dieu vient seulement par la foi en Jésus et en son oeuvre parfaite

accomplie. Donc si une doctrine t'est prêchée et te ramène à Jésus et à son oeuvre, elle vient de Dieu.

Si la doctrine te ramène à toutes sortes de méthodes et de techniques, elle ne vient que de l'arbre de la

connaissance du bien et du mal, c'est-à-dire de Satan lui-même. Ces méthodes et ces techniques

peuvent être très puissantes, et accomplir même des miracles et des prodiges, si elles ne te ramènent

pas à Jésus et à son oeuvre, elle ne viennent pas de Dieu !

Le Seigneur de tout temps, a toujours été disponible pour se révéler à ceux qui le cherchent. Il n'y a

pas de nouvelle onction, de vin nouveau, de choses comme ça, aux yeux du Seigneur. Cela n'existe

pas. Ce qui existe, c'est une disponibilité permanente du Seigneur à se révéler, dans toute sa plénitude,

à ceux qui le cherchent et à leur révéler Jésus et sa Parole. Chaque fois que cela s'est passé dans

l'histoire de l'Eglise, il y a eu une action puissante du Seigneur et un réveil puissant. Ce que le

Seigneur veut faire maintenant dans nos vies, c'est nous faire revenir à la révélation de sa Parole par le

Saint-Esprit, pour que nous comprenions les choses qui existent depuis le commencement et qui ont

été mises de côté par l'ignorance des hommes ou l'incrédulité des hommes.

Pour nous qui croyons, la croix est une puissance de Dieu.

Si tu prêches la Croix, tu prêches dans la puissance du Seigneur, parce que tu prêches la mort de

Jésus, mais tu prêches aussi la mort de ta vieille nature. Tu vas prêcher la résurrection de Jésus, ta

résurrection en lui et la foi en Jésus pour te faire recevoir tout ce que Jésus a acquis pour toi. Et que ce

soit prêché il y a 2000 ans, il y a 1000 ans ou maintenant, c'est la même puissance, c'est le même

Dieu, c'est la même autorité.

Revenons aux choses simples de la Parole.

Alors je relis, au verset 18 : "…et qu'il illumine les yeux de votre coeur…"

Il dit : "les yeux de votre coeur", de ton esprit, au plus profond de toi, il ne dit pas : "les yeux de votre

intelligence". Quand tu vois un frère ou une soeur, ou quand tu te vois toi-même marcher de manière

charnelle, au lieu de commencer à pointer du doigt, commence à prier en disant : "Seigneur, illumine

les yeux de son coeur, pour qu'il voie ce que Jésus a fait, pour qu'il voie ce qu'il est en Jésus. Il n'a pas

encore compris. Révèle lui, parce que par ta révélation, par cette lumière que tu fais, il va pouvoir

marcher dans cette lumière et comprendre qu'il est une nouvelle créature. Il va comprendre qu'il a reçu

de Dieu, en Jésus, une nouvelle vie, une nouvelle nature parfaite."

"…et qu'il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez…"

Il y en a qui ne le savent pas. Tout vient du fait de savoir. Mais, attention, pas n'importe comment. La

seule connaissance qui intéresse le Seigneur, c'est la connaissance par la révélation du Saint-Esprit.

Dieu veut que tu saches : "quelle est l'espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de la

gloire de son héritage qu'il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons…". Tout est par la

foi, pas par nos efforts personnels, "…l'infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité

par la vertu de sa force."

Au chapitre 4, il commence en disant : "vous voyez, tout ce que je vous ai expliqué là. Je vous exhorte

donc…" Ne prêchons pas la Parole en dehors de son contexte. Si vous prêchez la Parole en dehors de

son contexte, cela va devenir légaliste.

« ; ; je vous exhorte donc, moi le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d'une manière digne de la

vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns

les autres…"

Si c'est prêché comme ça, on va essayer de le faire, parce qu'on aime le Seigneur et ce sera un échec,

parce qu'on n'a pas été enseigné sur ce qu'il vient de dire juste avant, c'est-à-dire la révélation de ce

que Jésus a fait et de ce que nous sommes en lui. Et, quand j'ai cette pleine révélation, je marche dans

cette révélation comme le dit Paul : "maintenant que vous avez cette révélation, marchez dans cette

révélation."

Et l'oeuvre que tu vas produire, c'est simplement la preuve visible que tu as eu la foi, que tu as

compris. La foi sans les oeuvres est morte, tandis que, quand tu as reçu cette révélation par la foi, cela

va produire les oeuvres naturellement, et je dirai même, sans effort personnel. Les efforts que tu feras

te seront donnés par la puissance du Saint-Esprit. Paul faisait des efforts, nous en faisons aussi, mais

pas dans le sens : "je vais m'efforcer de…" C'est la puissance de la vie de Dieu qui est en toi, qui va te

donner la force.

Il ajoute au verset 11 : "Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres

comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints…"

"Pour le perfectionnement des saints…", là aussi il faut faire attention à la manière dont c'est prêché. Le

rôle des ministères ne tient qu'à un seul objectif : le perfectionnement des saints. "Mais comment vaisje

arriver à perfectionner ces saints, Seigneur ?" Ce n'est pas par leur propre force, par leur éloquence

ou leurs belles paroles. C'est parce qu'ils ont été les premiers à recevoir la révélation de ce que Jésus a

fait, de l'Evangile de Jésus-Christ tout simplement et qu'ils l'ont vécu dans leur propre vie. Paul a eu la

révélation sur le chemin de Damas, immédiatement. Il a eu la révélation de Jésus, du corps de Christ,

de tout. Et c'est parce qu'il a eu cette révélation qu'il a été appelé apôtre et qu'il enseignait.

Il dit : "jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de

Dieu…"

J'aime beaucoup citer ce verset. L'unité de la foi : l'unité de la compréhension de la Parole par la

révélation du Saint-Esprit et l'unité de la connaissance du Fils de Dieu.

Il prie que ces ministères-là soient vraiment remplis du Saint-Esprit et de la révélation, pour expliquer

et montrer l'oeuvre de Jésus, par l'onction du Saint-Esprit qui est confirmée dans les coeurs de ceux qui

l'entendent. L'oeuvre de Jésus, l'oeuvre de la Croix, l'oeuvre du Saint-Esprit, le fait que Jésus a tout

accompli, ramener leur attention sur Jésus et sur son oeuvre, jusqu'à ce qu'ils aient tous compris, et

qu'en comprenant, ils entrent dans la perfection que Jésus a accomplie pour eux.

Vous voyez que tout se fait par la révélation du Saint-Esprit et l'acceptation de l'oeuvre déjà parfaite de Jésus. Cela peut se faire en un clin d'oeil. Tu peux avoir cette révélation en un clin d'oeil et rentrer en

un clin d'oeil dans la perfection que Jésus a déjà accomplie pour toi, par la foi. Tu n'as pas besoin de

passer 20 ans de discipline spirituelle pénible pour atteindre la perfection. Elle est déjà acquise pour

toi, par Jésus. Alléluia ! Et je la reçois par la foi et je dis : "Seigneur, je te donne mon corps, mon être

entier. Remplis-moi de cette révélation. Je suis, en toi, membre de ton corps. Maintenant, je veux

vivre cette révélation, tu me l'as donnée, je rentre dans tes oeuvres."

Paul dira même : "Nous tous donc qui sommes parfaits…"J'ai le regard fixé sur Jésus et je cours sur la

voie qu'il m'a tracée. J'ai le regard fixé sur lui qui a tout accompli. Et le fait de recevoir cette

révélation me remplit d'un amour sans cesse nouveau pour Jésus, parce que je vois vraiment que, sans

lui, il n'y a rien. Il a tout accompli, non seulement la purification de mes péchés, mais il a été fait pour

moi : sagesse, justice, sanctification, rédemption.

Quelle gloire doit lui revenir ! Et il nous donne tout cela gratuitement en disant : "Prends, maintenant,

c'est pour toi. Entre dans cette révélation et marche dans ce que je te donne".

Quelle paix ! Quelle gloire pour mon Seigneur ! Quel amour dans nos coeurs pour lui !

Verset 13 : "…jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus…à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature

parfaite de Christ. "Dans l'esprit de Paul, c'était clair. Il savait qu'en Christ, ils étaient déjà parfaits.

Donc, quand il dit : "…jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'état d'homme fait", ça veut dire :

"jusqu'à ce que vous ayez reçu une pleine révélation de ce que Jésus a fait, que vous l'ayez accepté et

que vous marchiez simplement dedans par la puissance qui agit en vous."

"…afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la

tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction…"

Ces vents de doctrine soufflent pour nous égarer et retirer nos yeux de la vision de Jésus et de son

Evangile pur et simple. Combien de chrétiens sont séduits aujourd'hui parce qu'ils ont quitté du regard

le Seigneur et sa pure Parole, parce qu'ils n'arrivent pas à obtenir ce qu'on leur demandait d'obtenir !

Ils se sont tournés vers toutes sortes de méthodes pour essayer de les obtenir ; ils n'y sont pas arrivés

et ils n'y arriveront jamais. Cela me fait penser, dans le monde, à ceux qui essaient désespérément

d'avoir une guérison et qui se tournent vers tous ceux qui peuvent leur apporter quelque chose, d'abord

les médecins, puis si les médecins n'y arrivent pas, les guérisseurs, les sorciers. En désespoir de cause

ils se tournent vers tous ceux qui peuvent essayer de les aider.

Beaucoup de chrétiens sont dans cette situation-là. Par désespoir, parce qu'ils n'arrivent pas à atteindre

cette perfection qu'on leur demande d'atteindre, ils se tournent de tous les côtés, vers tout vent de

doctrine qui arrive, en se disant : "Cette fois, on tient le bon bout". Puis tout s'écroule de nouveau. Et

la déception est encore plus grande.

Je connais beaucoup de chrétiens qui sont dans leur coin, en train de se morfondre en disant : "Moi,

c'est fini ; les églises, les chrétiens, j'en ai ras-le-bol. J'ai tout essayé, il n'y a rien qui marche". Parce

qu'ils n'ont pas eu la révélation de ce que Jésus avait fait pour eux et de ce qu'ils étaient en Jésus,

quand ils l'ont accepté. Comment voulez-vous qu'ils croient, si l'Evangile n'est pas prêché ?

Au verset 15 : "… mais que, professant la vérité dans l'amour, nous croissions à tous égards en celui qui

est le chef, Christ. "Et nous croissons, nous l'avons vu, par la connaissance de Dieu et la révélation de

Jésus-Christ.

"C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant

un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties…"

Dieu t'a placé en lui et dans un corps qui s'appelle l'Eglise, qui est la réunion vivante de tous ceux qui

ont reçu cette révélation. A partir du moment où tu as compris ce verset, tu vas recevoir de lui, de la

tête qui est Jésus, la force dont tu as besoin ("qui convient à chacune de ses parties"), et tu vas grandir

en lui, à condition d'avoir cette révélation.

Au chapitre 5, quand il dit : "Maris, aimez vos femmes comme Christ a aimé l'Eglise…", il veut nous

révéler l'amour de Christ pour son Corps. Christ a été sur cette terre, il a vu les combats de ces

hommes et de ces femmes, ces foules qui le suivaient en criant, en demandant un salut, la guérison, la

délivrance de leurs infirmités. Jésus a pleuré en voyant cette foule et il peut nous comprendre dans nos

difficultés, dans nos combats. Il attend que nous lui demandions la révélation profonde de ce qu'il a

fait pour nous. C'est cela qui va nous sauver pleinement. Quand nous allons comprendre de quelle

manière Christ aime son épouse, parce que pour lui, il la voit déjà parfaite. Et nous-mêmes, nous

devenons naturellement parfaits par sa puissance, puisqu'on l'est déjà.

Je lis : "…et Il s'est livré lui-même pour elle afin de la sanctifier…" En ce moment même, Jésus, le divin époux, la tête du Corps, qui s'est donné pour nous, est en train de nous sanctifier par sa Parole. Jésus

dit à son Père : "Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité. "A mesure que la lumière se fait,

elle nous sanctifie.

"…afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par l'eau et la parole, afin de faire paraître

devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable.

"Et cette Eglise est déjà cela en lui. Jésus veut simplement le manifester dans nos vies par la foi en

son Evangile et en son oeuvre déjà accomplie.

"C'est ainsi que les maris doivent aimer leur femme. "En passant, c'est aussi une leçon pour nous,

maris. Parce que nous sommes l'image de Christ, et notre épouse est l'image de l'Epouse, l'Eglise. Si

nous sommes remplis de cet amour-là, celui de Christ pour son épouse, nous allons accepter notre

propre épouse dans ses faiblesses, dans ses problèmes. La seule chose qui va compter pour nous, c'est

de savoir si elle est née de nouveau ou pas. Etant née de nouveau, elle a en elle la nature du Seigneur

Jésus qui travaille à lui révéler ce qu'il a fait pour elle. Et moi je vais l'aider en intercédant pour qu'elle

comprenne cette révélation. Et elle va en faire autant pour moi. Alléluia ! Là, l'oeuvre du Seigneur va

se manifester parfaitement. Ne croyez pas que cela va prendre des siècles. Cela se fait par la

révélation du Saint-Esprit.

Si nous prions conformément à la volonté de Dieu, laissons nos prières s'élargir un peu. Nous pouvons

demander bien sûr, à être béni, à être guéri, à avoir un travail, de l'argent, le Seigneur n'est pas contre

ces choses. Mais élargissons nos prières, selon le modèle que Dieu nous donne. C'était le but de Paul,

la prière essentielle de Paul. Il combattait pour eux, pour qu'ils comprennent, pour qu'ils aient la

révélation.

Prions dans ce sens, pour nous, pour les autres, en disant : "Seigneur, que ton Eglise reçoive de toi

cette révélation. Seigneur, mon Père, que nous tous recevions en abondance cette révélation, par le

Saint-Esprit, de ce que nous sommes en Jésus-Christ. O, Père, tu l'as accompli. C'est toi qui avais ce

plan dans ton coeur. Tu l'as réalisé par ton Fils. Que ton Esprit maintenant, nous le révèle. Qu'il nous

fasse entrer dans ce plan pour manifester en nous ta vie parfaite, la perfection de Jésus, et que ton

Corps, face à ce monde qui cherche désespérément le salut, puisse manifester vraiment ta gloire et la

nature de Jésus.

Seigneur, bénis-nous tous. Bénis ta Parole dans nos coeurs. Que rien n'empêche ta révélation, pour la

gloire de ton nom, Seigneur, au nom de Jésus.

Amen."

Dans la même catégorie

Qui est en ligne

We have 373 guests and 10 members online

No event in the calendar
March 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Heure d'Ouverture en ligne:

Monday
19:00 - 00:00
Tuesday
19:00 - 00:00
Wednesday
19:00 - 00:00
Thursday
19:00 - 00:00
Friday
19:00 - 00:00
Saturday
12:00 - 22:00
Sunday
09:00 - 00:00


Articles:
Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech