Bienvenue sur Prechemoi.com.   Click to listen highlighted text! Bienvenue sur Prechemoi.com. Powered By GSpeech



French Dutch English German Italian Portuguese Spanish Swahili

Fidelite dans le service

  • Published: Saturday, 17 October 2015 15:51
  • Hits: 5813

Ceux qui se montrent infidèles dans les moindres affaires le seront également si on leur confie de plus grandes responsabilités.

Ils déroberont Dieu et ne se conformeront pas aux exigences de la loi divine, sans se rendre compte qu’ils devraient consacrer au service de Dieu les talents qui lui appartiennent. Ceux qui ne font rien de plus que ce qui leur est commandé, tout en sachant qu’un effort supplémentaire assurerait le succès à l’entreprise de leur patron, ne seront pas considérés comme de fidèles serviteurs.

Il y a bien des imprévus qui sollicitent l’attention de l’employé. 

Il y a des fuites et des pertes que l’on pourrait éviter, en se donnant de la peine, par des efforts désintéressés, si ceux qui invoquent le nom de Jésus se laissaient diriger par les principes d’amour qu’il nous a inculqués. Plusieurs parmi ceux qui travaillent dans la cause de Dieu, ressemblent à ces serviteurs qui ont besoin d’être surveillés sans cesse. 
 
Infidelites enregistrees
Un égoïsme détestable fait qu’un ouvrier ne profite pas de son temps et ne prend pas soin de la propriété quand il n’est pas sous la surveillance immédiate de son maître. S’imagine-t-on que de telles infidélités ne sont pas enregistrées? Si nos yeux pouvaient s’ouvrir, nous verrions qu’un Veilleur a les yeux sur nous et que toutes nos négligences sont enregistrées dans les livres du ciel. 
C’est manquer de principes que de se montrer infidèle dans l’œuvre de Dieu; c’est manquer de cette fermeté qui fait choisir le bien en toutes circonstances. Les serviteurs de Dieu devraient se sentir en tout temps sous l’œil de leur Maître. Celui qui observait Belschatsar pendant le festin sacrilège est présent dans toutes nos institutions, comme aussi sur le comptoir du commerçant et dans l’atelier de l’artisan; la main invisible qui a écrit la sentence du roi blasphémateur prend aussi note de vos négligences. L’effroyable condamnation de Belschatsar fut inscrite en lettres de feu: “Tu as été pesé dans la balance, et tu as été trouvé léger.” Vous subirez la même condamnation si vous manquez à vos obligations sacrées envers Dieu. 
 
Les vrais mobiles du service
Il en est qui, sans être unis à Christ, se prétendent chrétiens. Leur vie de tous les jours, l’esprit qu’ils manifestent, montrent que le Christ, l’espérance de la gloire, n’a pas été formé au-dedans d’eux. On ne peut pas compter sur eux, on ne peut rien leur confier. Leur préoccupation est d’obtenir les plus hauts salaires pour le moindre effort. Nous sommes tous des serviteurs, et nous ferions bien de songer aux habitudes que nous contractons. Est-ce que ce sont des habitudes d’infidélité ou de fidélité? Est-ce une tendance générale, parmi les serviteurs, d’accomplir la plus grande somme de travail possible? Ne cherche-t-on pas plutôt, en général, à se libérer le plus vite possible de sa besogne, et à gagner son salaire au prix du moindre effort? On se préoccupe davantage de se faire payer que de fournir un bon travail. Ceux qui font profession de servir le Christ ne devraient pas oublier les recommandations pressantes de l’apôtre Paul: “Serviteurs, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de cœur, dans la crainte du Seigneur. Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes, sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur.” 
 
Ceux qui ne travaillent que sous la surveillance d’un maître accomplissent un ouvrage qui ne résistera pas à l’examen des hommes ou des anges. L’essentiel pour réussir dans l’œuvre c’est la connaissance du Christ, connaissance qui donne des principes solides, un esprit noble et désintéressé, semblable à celui du Sauveur que l’on fait profession de servir. Dans toutes nos activités et où que nous soyons — à la cuisine, à l’atelier, au bureau d’une maison d’édition, dans un établissement sanitaire, dans une école, ou dans une partie quelconque de la vigne du Seigneur — , nous devrions faire preuve de fidélité, d’économie, de soin, d’application. “Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injustes dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes.”
 
Puisque l’esprit et l’âme s’expriment par le corps, l’activité mentale et spirituelle dépend dans une grande mesure de la force physique. En conséquence, tout ce qui contribue à améliorer la santé concourt au développement d’un esprit fort et d’un caractère bien équilibré. Sans la santé, personne ne peut arriver à comprendre et à remplir convenablement ses obligations envers soi-même, ses semblables et son Créateur. Il importe donc de prendre le plus grand soin possible de sa santé. Tout programme d’éducation devrait débuter par l’enseignement de la physiologie et de l’hygiène. 

Dans la même catégorie

Qui est en ligne

We have 374 guests and 10 members online

No event in the calendar
March 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Heure d'Ouverture en ligne:

Monday
19:00 - 00:00
Tuesday
19:00 - 00:00
Wednesday
19:00 - 00:00
Thursday
19:00 - 00:00
Friday
19:00 - 00:00
Saturday
12:00 - 22:00
Sunday
09:00 - 00:00


Articles:
Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech