Bienvenue sur Prechemoi.com.   Click to listen highlighted text! Bienvenue sur Prechemoi.com. Powered By GSpeech



French Dutch English German Italian Portuguese Spanish Swahili

Exhortations

Verset du Jour

Mon ami (Judas), ce que tu es venu faire, fais-le!

  • Published: Friday, 01 January 2016 19:00
  • Written by PM-Team
  • Hits: 3409

Quand vous subissez une trahison, qu’est-ce que vous faites ? Vous fuyez ? Vous vous fâchez ? Vous vous vengez ? Vous devez réagir, d’une manière ou d’une autre. Voyons comment Jésus a réagi.

Commençons par porter attention à la réaction de Jésus lorsqu’il aperçut Judas. «Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le.» (Mathieu 26:50)

Parmi tous les noms disponibles pour Judas, je n’aurais surement pas choisi «ami». Ce que Judas a fait à Jésus est absolument injuste. Mais on ne voit aucune indication que Jésus ait maltraité Judas. Aucune trace montrant que Jésus l’ait rejeté ou même négligé. Au cours de leur dernier souper ensemble, Jésus a dit à ses disciples que celui qui le trahirait était assis à table parmi eux. Les disciples ne se sont pas tournés les uns vers les autres en chuchotant «C’est Judas. Jésus nous l’a dit qu’il le trahirait».

Ils n’ont pas murmuré parce que Jésus n’a jamais dit quoi que ce soit. Pourtant, Il le savait. Il savait que Judas le trahirait, mais il l’a toujours traité comme s’il avait été fidèle.

C’est encore plus injuste quand on pense que la trahison, c’était l’idée de Judas. Ce ne sont pas les chefs religieux qui ont cherché Judas; c’est lui qui est allé les rencontrer pour leur demander «Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai?» (Mathieu 26:15). 

La trahison de Judas serait plus facile à avaler si les chefs religieux lui avaient fait une offre irrésistible, mais ça n’a pas été le cas. C’est lui qui leur a proposé de leur vendre Jésus.

Et la méthode choisie par Judas… Pourquoi un baiser ? (Mathieu 26:48-49) Et pourquoi a-t-il choisi de l’appeler «maître» (rabbi) ? (Mathieu 26:49) C’est un titre qui démontre le respect. Le contraste entre ses paroles et ses actions… Moi, je ne l’aurais pas appelé «ami».

Mais c’est pourtant exactement le mot que Jésus a choisi. Pourquoi ? Jésus était capable de voir quelque chose que nous, on ne voit pas… Jésus comprenait que Judas avait été séduit par un puissant ennemi. Il était pleinement conscient de la ruse des chuchotements de Satan (Il les avait lui-même entendus). Il savait le combat que ça représentait pour Judas de faire le bon choix.

Il n’a quand même pas justifié les choix de Judas. Il n’a pas minimisé ses actions. Il ne l’a pas non plus déresponsabilisé des choix qu’il a fait et des gestes qu’il a posés. Mais il l’a regardé, droit dans les yeux et il a essayé de comprendre son combat.

Tant et aussi longtemps que vous détestez votre ennemi, la porte de la prison est fermée et le prisonnier est captif. Mais lorsque vous essayez de comprendre et que vous relâchez votre ennemi de la haine qui vous anime, alors le prisonnier est libéré. Ce prisonnier, c’était vous…

Essayez de comprendre et de relâcher votre ennemi de la haine, ne signifie pas allez manger sur la même table avec lui. Après la trahison, Jésus et Judas ne sont jamais retrouvés ensemble. Il y a d'autres personnes qu'il faut aimer, mais de loin.

Une chose que vous devez retenir;" on ne peut jamais éviter d'être trahi par ses proches. "

M.Timos

Source: http://acnord.com/

Dans la même catégorie

Qui est en ligne

We have 93 guests and 3 members online

No event in the calendar
September 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Heure d'Ouverture en ligne:

Monday
19:00 - 00:00
Tuesday
19:00 - 00:00
Wednesday
19:00 - 00:00
Thursday
19:00 - 00:00
Friday
19:00 - 00:00
Saturday
12:00 - 22:00
Sunday
09:00 - 00:00


Articles:
Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech